Logo Faral Automotive

Visite à Toulouse pour le projet KMV 1

Depuis plusieurs années, les contraintes écologiques impactent de plus en plus nos vies quotidiennes. Développement des normes environnementales (obligations de réduire les émissions de gaz à effet de serre ou encore la qualité de l’air), arrivée de nouvelles énergies pour les mobilités, gestion des déchets… Au vu de l’épée de Damoclès écologique qui plane au-dessus de nos têtes, il devient urgent de trouver des solutions efficaces afin de limiter considérablement la menace qui nous guette avant que le point de non retour ne soit atteint. De nombreuses solutions sont proposées et beaucoup de mesures sont mises en place pour que la transition vers une consommation plus « verte » puisse se faire naturellement. Dans le monde de l’automobile, de nombreuses alternatives sont proposées afin d’être le plus respectueux possible de l’environnement tel que l’électrique, les véhicules hybrides, l’hydrogène, le gaz et bien d’autres.

Des contraintes gouvernementales de plus en plus restrictives ?

Dans le cadre de son plan d’action contre le dérèglement climatique, le gouvernement mais aussi la Commission Européenne prennent de plus en plus de mesures visant à limiter la pollution prioritairement dans les grandes
agglomérations. En effet, la Loi Climat et Resilience, adoptée le 20 Juillet 2021 par le Parlement et dont le décret d’application est paru un mois plus tard va ainsi changer les habitudes des Français. 

Concrètement, la mise en place des Zones à Faibles Emissions (ZFE) dans les villes de plus de 150 000 habitants d’ici 2025 a pour objectif de limiter la circulation des véhicules considérés comme « polluants ». A terme, cela concernera pas moins de 7 véhicules sur 10 qui seront interdits de pénétrer ces ZFE selon la classification établie par le gouvernement. Seront impactés les véhicules particuliers comme professionnels, y compris les 2 roues. Ces contraintes vont empêcher un bon nombre de personnes de continuer leur activité à cause de leur véhicule considéré comme trop polluant pour pouvoir circuler en agglomération.
Sur les 6 millions de VUL que compte le parc automobile Français, 97% des moteurs fonctionnent au diesel. Ils seront demain interdits de centre-ville. Nous sommes convaincus que la solution électrique n’est pas l’unique solution pour permettre aux professionnels de travailler dans ces zones.

Le BIO GNV est-il la solution a privilégier ?

Le mercredi 13 Octobre dernier, nos deux dirigeants, Sébastien Le Rendu et Hubert Pothier se sont rendus à Toulouse dans les locaux de Lyptech, une start-up spécialisée dans le développement de motorisations durables. Crée en 2015, cette jeune entreprise innovante s’est lancée dans la conception d’un Kit de Motorisation Verte (KMV) destiné à la conversion des moteurs fonctionnant au diesel en moteurs Gaz Bio GNV.

Une solution de mobilité durable, économique et écologique tout en intégrant l’économie circulaire qui est l’ADN de Faral Automotive. Ce projet nous tient particulièrement à coeur car il met en avant une solution verte efficace en adéquation avec les enjeux écologiques actuels !

Aujourd’hui, ce projet à pour objectif de répondre à la problématique suivante, comment évoluer vers des solutions de mobilité durable sans renouveler sa flotte de véhicules ? Grâce au KMV, les bénéficiaires de cette solution pourront répondre aux contraintes environnementales. Entre autre la réduction de 30% émissions de CO2, de 60% de Nox, 90% de particules fines tout en visant la neutralité Carbone d’ici 2050 afin de s’inscrire dans une démarche RSE.

Enfin, ce projet permet de trouver des solutions économiques (coût de renouvellement des parcs de VUL, la potentielle évolution des prix de l’énergie, augmentation des taxes carburants, cartes grises, le coût de rééquipement des véhicules spéciaux). Cette solution présente le meilleur retour sur investissement par rapport à toutes les autres sources énergies. Cela permettra également de conserver les performances du véhicule.

Faral Automotive - Présentation Faral Automotive

Présentation de FARAL Automotive par Sébastien aux différents acteurs.

Faral Automotive - Presentation de la solution KMV1

Présentation de la solution KMV1.

Faral Automotive - Intérieur du démonstrateur KMV1

Intérieur du démonstrateur.

Lors de cet évènement, de nombreuses personnes étaient présentes, notamment des représentants d’entreprises privées tel que GRDF ou encore Transdev. Également des acteurs du secteur public comme la Caisse des dépôts et consignations, la communauté d’agglomération regroupant 36 communes du sud de Toulouse (Sicoval) et bien d’autres.

 Ces différents acteurs ont pu assisté à la présentation du démonstrateur, un Citroën JUMPER (2.2 HDI) équipé du KMV et voir ainsi son fonctionnement en temps réel en plus d’apprécier les performances de celui-ci lors d’un test sur route.

 Nous tenons à remercier Lyptech, plus particulièrement Jean-Luc Guionie ainsi que Timothée Saint-Dizier pour l’invitation et pour ce merveilleux moment de partage !

Faral Automotive - Présentation du démonstrateur KMV1

Présentation du démonstrateur KMV1.

Partager l'article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn